Logo Asie21.tv
Inscription Newsletter Asie21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

C’est un soulagement. Margot Brulé, une jeune Rouennaise de 23 ans, qui avait disparu sans explication alors qu’elle était au Japon, est saine et sauve, a relaté BFMTV le 6 février. Partie depuis avril 2017 pour effectuer un stage d’études à l’Université de Kyoto Doshisha, la jeune fille devait rentrer en France fin janvier afin d’achever son second semestre de cursus. Avant de repartir dans l’Hexagone, elle avait décidé de visiter Tokyo. Les dernières nouvelles de la jeune femme dataient du 23 janvier, la dernière trace de sa carte bancaire française indiquant qu’elle avait pris un bus, seule, entre Kyoto et Tokyo. Margot Brulé avait une chambre à Tokyo jusqu’au 26 janvier et s’apprêtait à acheter son billet vers la France, dans la foulée. Sans nouvelles et très inquiètes, ses sœurs ont fait des démarches rapidement auprès l’ambassade de France au Japon et du ministère des Affaires étrangères. Mardi, l’une a fait part de son soulagement sur les réseaux sociaux avec ces quelques mots : « C’est avec un immense soulagement que nous avons été recontactés par Margot. Elle est toujours au Japon. Elle va bien ».

Contenu de la vidéo : C’est un soulagement. Margot Brulé, une jeune Rouennaise de 23 ans, qui avait disparu sans explication alors qu’elle était au Japon, est saine et sauve, a relaté BFMTV le 6 février.
Partie depuis avril 2017 pour effectuer un stage d’études à l’Université de Kyoto Doshisha, la jeune fille devait rentrer en France fin janvier afin d’achever son second semestre de cursus. Avant de repartir dans l’Hexagone, elle avait décidé de visiter Tokyo.
Les dernières nouvelles de la jeune femme dataient du 23 janvier, la dernière trace de sa carte bancaire française indiquant qu’elle avait pris un bus, seule, entre Kyoto et Tokyo. Margot Brulé avait une chambre à Tokyo jusqu’au 26 janvier et s’apprêtait à acheter son billet vers la France, dans la foulée.
Sans nouvelles et très inquiètes, ses sœurs ont fait des démarches rapidement auprès l’ambassade de France au Japon et du ministère des Affaires étrangères. Mardi, l’une a fait part de son soulagement sur les réseaux sociaux avec ces quelques mots : « C’est avec un immense soulagement que nous avons été recontactés par Margot. Elle est toujours au Japon. Elle va bien ».

Mots clés liés : Japon, Asie, France, Rouen, disparition, Margot Brulé, université de Kyoto Doshisha, Tokyo, Ambassade de France au Japon, Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Asie21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Asie21.tv