Logo Asie21.tv
Inscription Newsletter Asie21.tv
Reseaux Sociaux



 
Favoris et Partage

Pour sa première visite d’Etat en Chine depuis son élection, le président français Emmanuel Macron a exprimé sa volonté de construire une relation commerciale plus équilibrée avec la Chine. « Je reviendrai au moins une fois par an en Chine, car c'est la condition pour que notre relation entre dans une ère nouvelle », a promis le chef de l’Etat en visite dans l’Empire depuis lundi 8 janvier. Emmanuel Macron a choisi des mots forts : « L'avenir a besoin de la France, de l'Europe et de la Chine. Nous sommes la mémoire du monde. Il nous appartient de décider d'en être l’avenir ». Le président français a évoqué la question du réchauffement climatique et a insisté sur la mise en place de partenariats commerciaux et de l’environnement avec notamment l'implication dans les Nouvelles routes de la Soie. Sa visite a d’ailleurs débuté à Xian, l’ancienne capitale de l'empire chinois qui fut le point de départ de cette route. Le projet de Pékin des Nouvelles routes de la Soie a été dévoilé en 2013 et veut permettre de renforcer les échanges entre l'Asie, l'Afrique et l'Europe grâce à des investissements dans les infrastructures. Selon le journal Les Echos, les échanges entre la France et la Chine demeurent très déséquilibrés, la Chine constituant son premier déficit commercial.

Contenu de la vidéo : Pour sa première visite d’Etat en Chine depuis son élection, le président français Emmanuel Macron a exprimé sa volonté de construire une relation commerciale plus équilibrée avec la Chine. « Je reviendrai au moins une fois par an en Chine, car c'est la condition pour que notre relation entre dans une ère nouvelle », a promis le chef de l’Etat en visite dans l’Empire depuis lundi 8 janvier. Emmanuel Macron a choisi des mots forts : « L'avenir a besoin de la France, de l'Europe et de la Chine. Nous sommes la mémoire du monde. Il nous appartient de décider d'en être l’avenir ». Le président français a évoqué la question du réchauffement climatique et a insisté sur la mise en place de partenariats commerciaux et de l’environnement avec notamment l'implication dans les Nouvelles routes de la Soie. Sa visite a d’ailleurs débuté à Xian, l’ancienne capitale de l'empire chinois qui fut le point de départ de cette route. Le projet de Pékin des Nouvelles routes de la Soie a été dévoilé en 2013 et veut permettre de renforcer les échanges entre l'Asie, l'Afrique et l'Europe grâce à des investissements dans les infrastructures. Selon le journal Les Echos, les échanges entre la France et la Chine demeurent très déséquilibrés, la Chine constituant son premier déficit commercial.

Mots clés liés : Chine, Emmanuel Macron, routes de la Soie, Asie, Europe, déficit, réchauffement climatique, Xian,

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 Asie21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Asie21.tv