Logo Asie21.tv
Inscription Newsletter Asie21.tv
Reseaux Sociaux

Logo TV5 Monde.

http://asia21.tv

http://manuelpratiqueinternational.com

www.francemonde21.tv

Evènements à ne pas manquer en Asie à partir du 27 juillet 2018
Le groupe français de pop électro, Kid Francescoli, est en tournée en Chine avec son Mao Live Tour. Il sera notamment à Pékin le 31 juillet et le 1er aout à Shanghai. Kid Francescoli connait le succès à partir de 2013 grâce à son album, With Julia, marqué notamment par le titre Blow up. Enfin, sa musique a été utilisée pour de nombreux spots publicitaires de grandes marques (Façonnable, Lanvin, Lacoste, Chanel...).
Plus d’informations, rendez-vous dans la rubrique Divertissements de Bigplanete.com

Le Musée d’art Hangaram au Seoul Arts Center, présente jusqu’au 25 septembre la toute première exposition rétrospective en Corée de l’œuvre de Niki de Saint Phalle, une des artistes les plus influentes et les plus renommées du milieu du XXe siècle. Avec des thèmes allant de la joie aux réflexions socio-politiques, la nature paradoxale de son travail doit encore être pleinement explorée. Elle a été l’une des premières femmes à recevoir une reconnaissance internationale au cours de sa vie, et à devenir une véritable icone pour le public.
Plus d’informations, rendez-vous dans la rubrique Divertissements de Bigplanete.com
Evènements à ne pas manquer en Asie à partir du 27 juillet 2018
 
Maillot bleu à deux étoiles : des modèles contrefaits vendus en Chine
Après la succès de la France à la Coupe du monde dimanche 15 juillet, le maillot bleu aux deux étoiles en référence aux deux victoires mondiales remportées est très convoité. Du côté de la marque américaine Nike, l'équipementier officiel de l'équipe de France, on certifie que ce nouveau maillot français ne sera mis en vente qu’à partir du mois d’août. Mais attention ! Selon l'Agence France-Presse, des modèles contrefaits du maillot sont déjà en vente en Chine. Sur le site chinois Taobao, le maillot est vendu en ligne pour un tarif entre 8 et 29 euros, explique l’AFP. Il s’agirait là de contrefaçon puisque le tarif officiel annoncé par Nike est de 85 euros. Si Nike a bien vendu en ligne dimanche soir après la victoire des Bleus quelques maillots à deux étoiles en série limitée, le maillot de l’équipe de France ne sera disponible en magasin qu’à partir du mois d’août. Interrogé par l’AFP, le vendeur de la boutique en ligne chinoise s’est cependant défendu en affirmant qu’il vendait des "modèles officiels ».
Maillot bleu à deux étoiles : des modèles contrefaits vendus en Chine
Magazine des Français de l'Etranger N°67 du 2 juillet 2018
Bonjour et Bienvenue dans le magazine des Français de l’étranger de juillet 2018
Comme chaque mois désormais on débute le magazine avec un édito signé par Charles Henry Chenut – Avocat des Français de l’étranger
Mon édito de ce mois est consacré à un phénomène – finalement étonnant - qui bat en brèche 2 idées reçues : il s’agit des jeunes diplômés français et de leur expatriation.
Première idée reçue : les Français sont casaniers et les jeunes ne quittent pas le territoire FAUX ! Une étude publiée hier démontre que la proportion des jeunes Français qui cherchent une expérience à l’étranger est supérieure – bien supérieure en vérité – à la moyenne mondiale. Les jeunes Français partent plus, par exemple, que les Allemands.
Chez nous, les jeunes ont donc la bougeottent et s’expatrient facilement.
Autre nouveauté qui ressort de l’étude, les pays choisis en premier sont les destinations francophones. La Suisse et le Canada passent en tête du classement et les États-Unis qui occupaient la 1ere place rétrograde en bas du podium.
Seconde idée reçue : aujourd’hui, ceux qui s’expatrient le plus, sont les jeunes diplômés ! FAUX. Et le phénomène est très récent. Ce qu’on constate, c’est que si les jeunes diplômés partent – en nombre, ils partent de moins en moins ! Une baisse significative depuis un an, confirmée par Cadreemploi et la conférence des grandes écoles.
La raison, c’est l’amélioration de la situation économique en France et le très faible taux de chômage des cadres. Les pays étrangers ne deviennent plus une fuite en avant pour trouver son premier job ; et la France redevient attractive.
Voilà qui redessine le paysage des Français de l’Étranger dont notre communauté ne cesse d’évoluer et augmente chaque année de 5 à 7%. Cette autre France, c’est une vraie dynamique, une chance pour notre pays.

Les autres sujets de ce mois dans notre magazine : les boursiers d’excellence mis à l’honneur par le Gouvernement les coûts de la vie comparés ville par ville à l’étranger, l’attribution des bourses scolaires et les démarches à faire dès à présent.
Le Quai d’Orsay a accueilli le 13 juin dernier, les boursiers Excellence – Major de la promotion 2013-2018. Piloté par l’AEFE et doté d’un budget annuel de 7 millions d’euros, ce programme alloue chaque année environ 200 bourses. Au total, ce sont plus de 800 étudiants, de près de 80 nationalités différentes, qui sont soutenus pendant cinq années d’études exigeantes en France (généralement jusqu’au niveau Master 2).
News21.tv était présent…on regarde tout de suite le sujet réalisé à cette occasion

Comme chaque année, Mercer a dévoilé le 26 juin son palmarès des villes les plus chères au monde. Dans cette étude le « cout de vie » incluant notamment les couts liés au logement, au transport, à la nourriture, à l'habillement, aux loisirs, aux appareils ménagers, est donc comparé dans 200 villes du monde avec New York en guise de référence. Alors que depuis plusieurs années Luanda disputait la première place à Hong Kong, en 2018 l’Angolaise dégringole à la 6ème place. Juste derrière la mégapole chinoise, viennent Tokyo et Zurich. Paris quant à elle, occupe la 34ème place.

Toujours à propos de bourse…la commission nationale des bourses scolaires, qui s’est réunie en juin, a validé les propositions des conseils consulaires , et ainsi accordé 22 109 bourses tant aux élèves scolarisés dans des pays de rythme nord (rentrée scolaire en septembre) que de « rythme sud » (rentrée scolaire en janvier).
Aussi, si vous vous installez cet été à l’étranger et que vous envisagez de demander une bourse pour vos enfants français scolarisés dans un établissement d’enseignement français, pensez à déposer vos dossiers dès le mois de septembre afin qu’il soit examiné lors des commissions d’octobre! Surtout, inscrivez-vous dès votre arrivée à votre Consulat afin de pouvoir effectuer cette demande.
Pour en savoir plus sur ce dispositif, rendez-vous sur www.diplomatie.gouv.fr

Vous avez un déménagement prévu dans les prochaines semaines, n’hésitez pas à faire appel à un déménageur soucieux de la qualité de l’environnement et faites appel à la société Bailly Déménagement. Demandez un devis gratuit en ligne en vous connectant sur : http://www.demenagements-bailly.com/devis/

Merci de nous avoir suivi et rendez-vous le mois prochain

Magazine des Français de l
 
Magazine Alerte Export du 29 juin 2018
Bonjour et Bienvenue dans ce nouveau magazine alerte export de juin 2018, Au sommaire, croissance en baisse, Édouard Philippe en chine, la Grande-Bretagne…un marché sinistré pour les entreprises françaises? , les échanges France / Afrique en très mauvaise posture

Chaque mois, profitez des conseils de Frederic Ibanez, fondateur de Alphatrad une société française spécialisée dans la traduction et l’interprétariat présente dans plus de 80 pays. Tout de suite on l’écoute évoquer les traductions à faire effectuer avant d’attaquer un marché et des précautions à prendre en la matière
Interview

Alors que l’INSEE annonce que la progression du PIB devrait s’établir à 1.7% fin 2018 soit 6 points de moins qu’à fin 2017, le chef du département de la conjoncture de l’institut indique dans les colonnes du « Monde » que « La prévision est toutefois entourée de davantage d’incertitudes que les précédentes ». Principalement en cause durant ce premier semestre la faiblesse de la demande intérieure et la contraction de la production manufacturière. Malgré tout enfin une bonne nouvelle pour le commerce extérieur qui grève depuis des années le produit intérieur brut (PIB), en effet on pourrait le voir contribuer positivement à la croissance avec des exportations d’avions et de paquebots dès l’automne…une contribution à hauteur de 0.5%.

Édouard Philippe est revenu fin juin d’une tournée chinoise de 4 jours, accompagné d’une cinquantaine de chefs d’entreprises françaises, dont 15 startupers "pour diversifier les partenariats franco-chinois et déjà habitué à Dalian jumelée au Havre du temps où il en était le Maire, le Premier Ministre est allé de Shenzhen, à Pékin en passant par Shanghai. Au programme 3 missions : poursuivre les négociations concernant la vente de 184 Airbus, la mise en place d'une usine de retraitement des déchets nucléaires gérée par Areva et enfin entériner la signature d’un protocole qui mettrait fin à l’embargo sur la viande bovine française datant de la crise de la vache folle en 1990. Résultat des courses : la troisième des missions est accomplie puisqu’après 17 ans, l’embargo est enfin levé et le bœuf français retrouvera à nouveau les assiettes chinoises à compter du mois de septembre 2018.

A neuf mois du Brexit, la Grande-Bretagne ne serait déjà plus un marché porteur pour l’hexagone…elle qui comme l’indique Ana Boata, économiste en charge de l'Europe chez Euler Hermes, faisait partie du top 5 des destinations à haut potentiel pour la France. En effet, d'après une estimation publiée le 27 juin 2018 par l'assureur-crédit, les exportateurs français outre-Manche souffrent d’un manque à gagner de près de 4 millions d’euros. Les secteurs les plus touchés sont l’automobile, l’agroalimentaire et enfin la pharmacie.

Les résultats d’une autre étude publiée le 20 juin 2018 par la Coface sur les échanges France / Afrique n’est pas réjouissante non plus pour la France. En effet selon l’assureur crédit, les parts de marché à l'exportation de la France en Afrique sont passées de 11% en 2000 à 5,5% en 2017. Une observation valable quasiment dans tous les secteurs sauf dans l’aéronautique et dans tous les pays d’Afrique Francophone sauf au Gabon. Les principaux bénéficiaires de ce recul sont la Chine, l’Inde et l’Allemagne qui avec le déclin progressif de la France sur ce grand marché, occupe désormais la première place en tant que fournisseur.

Merci de nous avoir suivis et rendez-vous le mois prochain.

Magazine Alerte Export du 29 juin 2018
Juillet 2018 (Version Française)
Bienvenue dans le magazine « What’s up in Paris » du mois de juillet 2018.
Mensuel, il est dédié à tout ce qu’il faut vivre, voir, écouter, et faire à Paris !
Alors restez avec nous et découvrez grâce à « What’s up in Paris » une sélection des incontournables du mois de juillet 2018 !

Vivre :
Quoi de mieux que de visiter Paris sous les rayons du soleil ! En cette période estivale, la capitale regorge d’activités en plein air. L’idéal pour découvrir les mille et une facettes de la ville tout en prenant quelques couleurs en journée ou encore le frais à la nuit tombée.
À partir du 6 juillet jusqu’au 1er septembre, 13 grands parcs et jardins sont ouverts 24h/24 et 7 d’entre eux accueilleront le public pour des soirées gratuites d’observation des étoiles, de 21h à minuit. Des télescopes seront mis à disposition du plus grand nombre et des animateurs de l’Association Française d’Astronomie accompagneront les curieux désireux de se perdre dans les étoiles. Les parcs partenaires de l’animation en ce premier mois d’été ? Montsouris (14e), le Jardin des grands explorateurs (6e), la place des Vosges (4e), le Square Georges Meliès (12e) et le square Séverine (20e) !
Le 14 juillet, venez célébrer la fête nationale en admirant le célèbre feu d’artifice, tiré depuis la Tour Eiffel. Pour faire patienter les badauds jusqu’à 23h avant le spectacle pyrotechnique, la Mairie accueillera au Champ-de-Mars le Concert de Paris, réunissant l’Orchestre national de France, le Chœur de Radio France et la Maîtrise de Radio France, autour des plus grands artistes lyriques internationaux. Un enchantement de musique classique !
Au Château de Versailles, un autre spectacle son et lumière se jouera les 5, 6, 11 et 12 juillet dans les jardins de l’Orangerie. Le thème ? L’histoire de Marie-Antoinette. Flammes, feux d'artifice, vidéo et personnages lumineux et porteurs de feu seront au rendez-vous pour faire revivre au visiteur les fastes de la Cour de Versailles, version XXIe siècle. Infos pratiques et réservations : www.chateauversailles.fr
Enfin, le 22 juillet, rendez-vous sur l’esplanade du château de Vincennes pour admirer la 11e Traversée de Paris. Vincennes en Anciennes, organisatrice de l’événement, rendra hommage à l’un des films mythiques du cinéma français des années 50 dans une joyeuse ambiance nostalgique, avec plus de 700 véhicules d’époque, parmi lesquels des 4CV, Dauphine Pie, DS 19 et Simca 1100. À noter : Trois bus de collection feront la Traversée de Vincennes à Meudon.
Réservation obligatoire et nombre de places limitées.
Renseignements : www.vincennesenanciennes.com

Voir :
Qui ne connait pas Foujita ? À l'occasion du 50e anniversaire de la mort du célèbre peintre français d’origine japonaise, le Musée Maillol revient sur son parcours de dandy durant les années Folles, dans une exposition jusqu’au 15 juillet 2018. Plus de 100 tableaux et aquarelles dévoilent l'art de Foujita pendant les années 20, ses années parisiennes. Une occasion de plus de célébrer l’Année du Japon en France !
Rens. : www.museemaillol.com
Autre lieu, autre ambiance… À la Maison Chaumet, vous aurez tout le loisir d’admirer la nouvelle collection de la joaillerie, qui s'expose au public, au cours de deux journées seulement, les 7 et 8 juillet 2018 dans l'exposition Les Mondes de Chaumet. La soixantaine de pièces présentées dans l'exposition sera mise en valeur par une scénographie immersive signée Bureau Betak.
Entrée libre, après inscription sur le site : www.chaumet.com
Depuis le 12 juin, le Musée d’Orsay met la sculpture polychrome du 19e siècle à l’honneur avec l’exposition « En couleurs » ! L’occasion sera donné aux visiteurs de découvrir ce pan méconnu de la sculpture, auquel des artistes tels que Henry Grosn Jean Carriès ou encore Paul Gauguin et Edgar Degas se sont essayés. Un régal pour les yeux !
Infos pratiques : www.musee-orsay.fr

Ecouter :
Envie de musique « easy going » ? Jack Johnson sera en concert à l'Olympia le 10 juillet prochain. L’artiste hawaïen fait son retour avec un nouvel album : "All The Light Above It Too". Instant convivial et détendu garanti !
Réservations : www.olympiahall.com
Si vous êtes fan de Ed Sheeran, sachez que l’artiste britannique envahira le Stade de France les vendredi 6 et samedi 7 juillet 2018, dans le cadre de sa grande tournée européenne des stades. L’occasion de redécouvrir les tubes de son album Divide, sorti en 2017.
Ed Sheeran cèdera ensuite sa place au couple célèbre Jay-Z et Beyoncé qui seront en concert au Stade de France les 14 et 15 juillet… Deux dates parisiennes exclusives données dans le cadre de leur nouvelle tournée baptisée « On The Run Tour II ». La venue des deux artistes américains intervient juste après le buzz provoqué par leur nouveau clip tourné au Musée du Louvre, pour leur chanson « Apeshit ». Envoûtant !
Infos : www.stadedefrance.com

Faire :
Envie d’une petite douceur gastronomique française ? Foncez au Salon des Champagnes et des pâtisseries au Pavillon Ledoyen, dimanche 8 juillet 2018. Les grands chefs pâtissiers, stars du moment, tels que Yann Couvreur, Pierre Hermé, Yann Menguy ou encore Nina Métayer et Guillaume Sanchez s’associent avec 35 maisons de champagnes, Barons de Rotschild, De Sousa, Drappier, Dom Pérignon, Joseph Perrier, Gosset, Lanson, Moët & Chandon, Pol Roger, Taittinger, afin de parler de leur art tout en le faisant goûter. Au menu ? Pâtisserie et coupe de champagne. On en salive à l’avance !
Réservations : www.salonchampagnepatisserieparis.com
Et pour dépenser les calories superflues, allez barboter à la baignade du Bassin de la Villette. Côté quai de la Loire, les piscines naturelles seront l’occasion de vous rafraîchir tout en vous dépensant. À vos marques, prêt, plongez !

Merci de nous avoir suivi et rendez-vous le mois prochain !

Juillet 2018 (Version Française)
 
Le boeuf français de nouveau dans les assiettes chinoises
C’est officiel, la France peut de nouveau commercialiser la viande bovine en Chine. C’est la fin d’un embargo chinois sur le bœuf français qui aura duré 17 ans. La viande bovine française avait été interdite en 2001 suite à la crise de la vache folle. Depuis la visite d'Emmanuel Macron en janvier dernier, et la rencontre du Premier ministre Edouard Philippe avec le président chinois Xi Jinping qui s’est achevée lundi 25 juin, un protocole d’accord signé à Pékin permettra l'exportation de boeuf français d’ici septembre. « Ces accords sur lesquels les deux chefs d'Etats s'étaient engagés permettront aux consommateurs chinois d'apprécier l'excellence du terroir français », a indiqué Edouard Philippe. Plusieurs autres signatures ont fait l’objet de cette visite. « Il y a beaucoup de partenariats stratégiques qui ont été noués entre la Chine et la France dans des domaines souvent très liés à la souveraineté. Je pense bien sûr au nucléaire civil », a également déclaré le Premier ministre français Edouard Philippe. Selon challenges.fr, une commande de 184 Airbus pourrait être bientôt finalisée.
Le boeuf français de nouveau dans les assiettes chinoises
Magazine de l'impatriation n°50 du 6 juin 2018
Bonjour et Bienvenue dans ce magazine impatriation du mois de juin 2018.
Au sommaire ce mois-ci : le 14 juin, les résultats d’une sur la scolarité des enfants d’impatriés, les français ont peur des investissements étrangers, les touristes reviennent en masse dans l’hexagone, deux bonnes nouvelles pour les victimes du Brexit, et enfin Bailly Déménagements propose ses services en France et à l’étranger.

Parce qu’une mission d’expatriation réussie grâce à l’intégration de la famille, la scolarisation des enfants reste un enjeu majeur. Les résultats de la 4ème enquête réalisée par paris21.tv et parrainée par Opensky international, intitulée « Quelle scolarité pour les enfants d'impatriés ? » seront délivrées le 14 juin au sein de Open Sky International, dans le cadre du Cercle Avenir International.
Pour participer à la réunion de présentation des résultats envoyez votre demande à : info@cercle-avenir-international.com
L’an passé 1298 décisions de création ou de rachat de sites ont été réalisés par des étrangers sur notre sol. Et comme l’a souligné Bruno Lemaire « "cette performance, c'est l'attractivité retrouvée de notre pays et c'est la reconnaissance du travail des Français" oui mais…ainsi et comme le souligne les Echos dans un article du 31 mai 2018, malgré les 33 489 emplois que ces investissements ont permis de conserver dans notre pays, le rachat d’un vignoble français a par exemple scandalisé l’opinion publique et le Qatar provoque des sueurs froides lorsqu’il rachète le PSG. Comme l’a indiqué L'économiste Philippe Aghion, professeur au Collège de France et à la London School of Economics, ce problème viendrait de l’inculture économique dans notre pays, soulignant que sept bacheliers sur dix quittent le lycée général sans avoir aucune notion macro- ou micro-économique. Bref, à l’heure ou selon Philippe Cagni, Président de Business France "on va vivre une décennie comme on n'en a pas connu depuis 20 ou 30 ans", il serait temps de revoir notre copie et d’abandonner cette attitude passéiste à l’égard des étrangers et de leurs investissements dans l’hexagone.

Les médias sont unanimes…le tourisme étranger battra son plein cet été. En effet, après deux années sombres liées aux attentats de novembre 2015, le beau fixe est revenu pour l’industrie du tourisme en France. Ainsi, la France est remontée en première place du podium avec selon les estimations de 2017, plus de 88 millions de visiteurs soit 5 de plus qu’en 2016. Le gouvernement a pour objectif d’atteindre les 100 millions de touristes et 50 milliards d’euros générés par cette industrie à l’horizon 2020 avec à la clé la création de 300 000 emplois supplémentaires sur l’ensemble du territoire, en métropole comme en outre-mer..

Alors que le Brexit va provoquer l’arrivée de nombreux expatriés français vivant sur le sol britannique, le Revenu Français passe rapidement en revue quelques « Do’s and don’t »… Parmi ceux-ci : Vendez votre bien en France avant votre retour, et profitez ainsi d’un abattement supplémentaire réservé aux non-résidents sur la plus-value de 150 000 €. Attention le bien cédé ne doit pas avoir été loué le 1er janvier de l’année n–1 pour pouvoir bénéficier de cette faveur. Une autre bonne nouvelle, en rentrant en France si vous viviez au Royaume-Uni vous aurez le plaisir d’apprendre que votre livret A ainsi que votre PEA seront exonérés d’impôts, ce qui n’était pas le cas tant que vous viviez outre-manche.

Enfin, pour les entreprises ayant besoin des services de déménagements, sachez que Bailly Déménagements propose ses services en France et à l’international, disposant de ses propres agences dans de nombreux pays étrangers, mais travaillant également en collaboration avec plus de 500 partenaires positionnés dans le monde entier. Du fret aérien, maritime, route au service de relocation en passant par le stockage, tout sera fait pour vous simplifier la vie.
Pour un devis : http://www.demenagements-bailly.com/

Merci de nous avoir suivis et rendez-vous le mois prochain !
Magazine de l
 
Francophonie économique : concept nébuleux ou réel facteur de croissance?
Jean-Baptiste Lemoyne : secrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères en charge du commerce extérieur, du tourisme et de la francophonie

La Francophonie économique : concept nébuleux ou réel facteur de croissance ?
Francophonie économique : concept nébuleux ou réel facteur de croissance?
Alphatrad
Découvrez le spécialiste de la traduction et de l'interprétariat... Avec un réseau de plus de 1500 traducteurs professionnels dans le monde entier, ALPHATRAD est aujourd'hui un des leaders européens de la traduction destinée aux entreprises.

Pour en savoir plus : http://www.alphatrad.com
Alphatrad
 
Japon - Focus Osaka : 24h Chrono de l'international 2018
Japon - Focus Osaka : Emission animée par Laetitia Moréni - Journaliste

Invités plateau :
Susumu KATAOKA - Directeur Général de l'Organisation Japonaise du Commerce Extérieur - JETRO PARIS
Jean-Michel Serres - CEO Orange Japan - CCE

Baptiste Maurand - Directeur général adjoint du Grand port maritime du Havre
Gael Berton - Dirigeant - Keikaku / Agence de voyage spécialiste du Japon
Camille Cremades - Française ayant vécu au Japon

Interventions vidéos :
Nicolas Bonnardel - Directeur Général - CCI France Japon
Frédéric Bénoliel - Vice-Président de la Commission Asie-Pacifique des CCE pour l’Asie du Nord
Rudy Jean-François - Français installé à Osaka
Emmanuel Resbeut - Directeur - Lycée francais international de Kyoto

1ère partie :
Présentation de la ville et des invités
Point sur l'économie (point forts et points faibles)

 Pourquoi le Havre s'est-il intéressé au Japon et à la ville d'Osaka en particulier ?
(Présentation du Kansai) : le point avec Baptiste Maurand sur un jumelage qui existe depuis 30 ans

2ème partie :
La question du visa

Dans quels secteurs les Français ont-ils des opportunités dans leur recherche d'emploi ?
Quid des secteurs porteurs dans l'implantation d'entreprise

Un mot sur l'évolution du transport maritime avec Baptiste Muarand (le port du Havre possède un représentant à Osaka)


3ème partie :
Témoignage de la société Keikaku : Quel est le rôle d'un bureau de représentation à Osaka ?
quelles sont les difficultés administratives rencontrées sur place ?
quid de l'implantation d'entreprise (fiscalité, etc)


4ème partie :

Les différences culturelles
les problématiques culturelles au sein de l'entreprise (hiérarchie, management des équipes, etc)
différences entre Osaka et Tokyo

5ème partie :
Qualité de vie sur place : les point positifs ?

Que faire comme activités sur place ?
La culture japonaise existe-t-elle encore ?
Contraste entre moderne et traditionnel : donner des exemples qui illustrent ce paradoxe

6ème partie :
Le logement
La scolarité

Conclusion
Japon - Focus Osaka : 24h Chrono de l
Malaisie - Focus Kuala Lumpur : 24h Chrono de l'international 2018
Malaisie - Focus Kuala Lumpur : Emission animée par François ENIUS - Journaliste

Invités plateau :
Richard FOSTIER - Vice-président - CCIFM
Kamel BENLOUKIL - Responsable Investissements - MIDA
Agnès GERPHAGNON - Directrice Asie Pacific - Vibratec
Elisabeth LAUBEL - DG - All 1KL, Asia Career Management
Barbara JACQUIN - Spécialiste contenu et marketing - Club Med

Interventions vidéos :
Cyril Dhenaut - Responsable marketing - lelong.my
Marie Tseng - Fondatrice - Cultural Impact
Jean-Yves Bichel - Chef d’établissement - Lycée Français de Kualu Lumpur
Alexandra Le Vaillant - Directrice - Eponyme Sdn Bhd

1ere partie :
Situation économique actuelle du pays.
Les particularités du marché malaisien

2ème partie :
Les investissements étrangers en 2017 (chiffre MIDA)
QUID de la création d’entreprise sur place.

3ème partie :
QUID du recrutement : Quels sont les profils recherchés, quels secteurs, la concurrence locale.

4ème partie :
QUID des différences culturelles au travail

5ème partie :
Le coût de la vie
la santé et qualité des soins
le logement

6ème partie :
Quel choix de scolarité,
l’accueil des locaux,
l’intégration.

7ème partie :
Qualité de vie,
les choses à faire dans le pays.
L’offre culturelle sur place.

8ème partie :
Tour de table mot de la fin.

Malaisie - Focus Kuala Lumpur : 24h Chrono de l
 
Inde - Focus Ahmedabad : 24h Chrono de l'international 2018
Inde - Focus Ahmedabad : Emission animée par Camille Barbe - Journaliste

Invités plateau :
Nicolas Ribollet - Partner Mazars India et CCI
Sylvain Martino - CEO Citelum India - CCI
Tim Guillois - CEO The Links India - DG The Links France
Fabien Gagnerot - Avocat à la Cour, cabinet UGGC Avocats

Interventions vidéos :
Sheetal Munshaw - Directrice Atout France
Payal Kanwar - Directrice générale - IFCCI
Achille Forler - Editeur et producteur musical
David Moszkowicz - Directeur Lumiplan Inde - CCE
Isabelle Beau de Loménie - Française résidant en Inde

1ère partie :
Introduction
Situation économique actuelle du pays
Une conjoncture favorable pour l'investissement ?

2e partie :
Liens et partenariats croissants entre la France et l'Inde
Les secteurs porteurs en Inde

3e partie :
Créer une entreprise en Inde : quelles démarches, quelles exigences ?
La corruption ?

4e partie :
Les visas
Les différences interculturelles et religieuses au travail
Quelle langue faut-il parler en Inde ?

5e partie :
Les particularités économiques du Gujarat
Un état entre tradition et modernité

6e partie :
Le coût de la vie
Le système de santé

7e partie :
La surpopulation, un enjeu majeur dans les années à venir ?
La sécurité en Inde
Le climat

8e partie :
La vie culturelle

Conclusion
Inde - Focus Ahmedabad : 24h Chrono de l
Singapour : 24h Chrono de l'international 2018
Singapour : Emission animée par Lorie GUILBERT - Journaliste

Invités plateau :
Véronique DENIS-PELLIET - DG - Lincoln Group HR Singapore - CCE
Christophe AULNETTE - Président - Bridge2Win Ventures - CCE
Cédric MAISONNIER - Directeur des ventes zone Asie-Pacifique - Navya Group
Vincent DE MEYER - DG - APRIL International Care
Benoit PORTE-PROUST - Ancien élève de la Strate School of Design à Singapour

Interventions vidéos :
Carine Lespayandel - Directrice - CC Française de Singapour
Dimitri Kouchnirenko - Co-fondateur - Incomlend
Jacques Malz - Directeur - Strate School of Design - Singapour
Dimitri Kouchnirenko - Co-fondateur - Incomlend

1ere partie :
Le hub / les particularités du marché Singapourien.
Etat-Nation, le rôle important de l’état dans l’économie.

2ème partie :
Le secteur de la fintech : état des lieux et besoins.
La ville intelligente, l’exemple des voitures autonomes.

3ème partie :
QUID de la création d’entreprise.

4ème partie :
QUID des différences culturelles au travail.

5ème partie :
Exemple de projets de la Smart Nation Initiative : la mobilité à Singapour, l’expérience utilisateur, « last mile ».

6 ème partie :
QUID de la vie quotidienne sur place : cout de la vie, qualité de vie, logement…

7 ème partie :
Conclusion

Singapour : 24h Chrono de l
 
Plateforme de pilotage des transports et des Douanes : MyTower
Vidéo de présentation de MyTower by ALIS INTERNATIONAL, une plateforme de pilotage des transports et des Douanes pour une optimisation des processus avec – à la clé – un gain substantiel de la qualité et de la productivité des opérations.
Intervenant :
· Joel Glusman, CEO CRYSTAL Group 
· Jean Christophe Cuvelier, Directeur Général ALIS INTL 
· Mohamed Ould, Directeur Technique & Scientifique (Recherche & Développement) ALIS INTL

Plateforme de pilotage des transports et des Douanes : MyTower
 
 
 
     
 
 

 

Nous Contacter 
 Asie21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on Asie21.tv